5 raisons de s’intéresser aux mathématiques désormais

Cette année, je suis au cœur de l’organisation de la Semaine Africaine des Sciences au Togo. Aux côtés de mon frère et ami, Dodzi Aglago, je coopère à la bonne marche de cet événement continental.

Si elle se nomme science, elle est majoritairement focalisée sur les mathématiques. Les maths ont une place incontournable dans notre vie de chaque jour, jusqu’au point où nous concluons que l’Afrique ne peut envisager un développement sans passer par les mathématiques.

Depuis quelques années, le Next Einstein Forum a l’intention de faire émerger le prochain Einstein en Afrique. Mais, comment parviendrons-nous à cette fin si la population n’est pas informée de l’utilité et de l’importance de la science, et donc des mathématiques. En ce moment de rentrée académique, moment déterminant pour des jeunes bacheliers qui sont face à leur destin, voici quelques raisons de s’intéresser aux mathématiques en Afrique.

  • Les mathématiques sont utilisées dans tous les domaines professionnels: Alors que les carrières scientifiques sont indubitablement basées sur les mathématiques, elles ne sont pas les seules. Le petit commerce du quartier a aussi besoin de mathématiques. Les ouvriers de l’usine ont aussi besoin des notions d’arithmétique pour suivre effectivement la chaine de fabrication et de montage des équipements, soit en utilisant par exemple des logiciels fondés sur des propriétés géométriques. Inutile de rappeler que le professeur d’anglais du collège a aussi besoin des maths pour évaluer efficacement ses étudiants. Tout professionnel requiert les maths afin de bien interpréter son bulletin de paie ou son chèque et bien gérer son budget.
  • L’informatique est la fille des mathématiques: nous sommes à l’ère du numérique. Et aucun secteur n’est épargné par l’informatique. Si vous n’utilisez pas l’ordinateur, sûrement c’est le smartphone. Si vous n’utilisez pas un logiciel, vous utilisez forcément un matériel informatique. Mais, en réalité, comment l’information que nous voyons à l’écran est-elle traitée ? Par quelle magie mon message parvient-il à mon ami de l’autre côté ? Comment se fait-il que mon statut disparaît automatiquement après 24h ? Non, ce n’est pas de la magie ; c’est un calcul qui se fait derrière.
  • Les nouveaux domaines technologiques sont essentiellement mathématiques : avez-vous déjà entendu parler de Big Data, de Data Science, d’Intelligence Artificielle, de Robotique, … ? Sinon, n’hésitez pas à vous renseigner dessus. Tous ces domaines sont à dominante mathématique. Vous ne pourrez aucunement envisager ces domaines si vous n’avez pas une bonne base en mathématique. Tout récemment, un de mes étudiants me demandait à quoi servent les mathématiques. Et je lui ai dit qu’il ferait mieux de s’y intéresser dès maintenant s’il envisage une autonomie professionnelle demain, lui permettant de l’adapter à tous les domaines connexes à l’informatique. Bien nombreux sont les brillants informaticiens qui envisagent poursuivre leurs études, mais qui sont bloqués par leur maîtrise jugée légère des mathématiques.
  • L’Afrique se réveille en ce qui concerne l’importance des Sciences : en Mars 2018, des milliers d’Africains s’étaient réunis à Kigali, la capitale Rwandaise, pour célébrer la Science. Ce fut la deuxième édition, après celle de Dakar en 2016. Et, sans surprise, en 2020, ce sera à Nairobi au Kénya. Peu à peu, le continent se voit envahir par la révolution scientifique. Google a ouvert son centre d’intelligence artificielle au Ghana, une bonne opportunité pour les chercheurs et scientifiques du continent.
  • Des bourses entières et formations pour les étudiants en science sur le continent africain : l’Institut Africain de Sciences Mathématiques (AIMS), qui est l’origine de cette initiative de la semaine Africaine de Sciences, dispose de bourses d’étude pour des master en divers disciplines reliées aux mathématiques (Big Data, Data Science, Sécurité Informatique, Mathématique économique, intelligence artificielle, …) ; ce sont des formations données sur le continent et entièrement couvertes par la bourse offerte par les partenaires de l’institution. De plus, certains établissements de renommée internationale, à l’instar de l’Ecole Polytechnique de Paris, ouvrent leurs formations scientifiques en Afrique. Pourquoi ne pas profiter de ces avantages en embrassant les mathématiques ?

Dans un article de 2016, j’invitais les parents d’élèves à initier leurs enfants aux mathématiques pour les rendre plus intelligents. Et cette fois, c’est aux élèves-mêmes de s’y intéresser pour s’ouvrir de plus grandes portes demain. Venez célébrer la Semaine Africaine des Sciences avec nous. Suivez-nous sur Twitter (@ASWTogo), sur Facebook (@ASWTogo) et Instagram (@ASWTogo). L’événement dans notre pays se tient du 22 au 27 octobre 2018. Le programme est disponible sur https://asw.mobilelabo.tg

Partager sur les réseaux sociaux

Commentaires (2)

  1. Congratulations bro! Go ahead!
    I’m very very proud of you!
    Send my greetings to AGLAGO.

    God bless you!!!!!!!!!!!!!!

Comments are closed.