Ce que je retiens du sondage pour développeur de Stack Overflow en 2017

Sondage développeur de Stack Overflow en 2017

Depuis 2011, la plate-forme de questions-réponses pour développeur, Stack Overflow, a sorti les résultats de son sondage sur les développeurs. Le développement logiciel est devenu l’un des métiers les plus prisés du monde professionnel. Pour permettre à ceux qui font les logiciels d’échanger et partager leurs connaissances, cette plate-forme s’est érigée en un outil incontournable pour le professionnel. Ainsi, chaque mois, 40 millions de personnes visitent le site, apprennent, partagent et améliorent leurs connaissances. La plateforme estime à 16,8 millions de visiteurs qui sont des développeurs professionnels. Voici ce que je retiens sur le profil des développeurs tel que tracé par ce sondage.

L’Afrique se fait voir : peu à peu

Que ce soit pour les visites mensuelles, ou le graphe de profil professionnel des visiteurs, le continent est peu à peu visible. Comme peut le témoigner l’image suivante, l’Afrique a répondu au sondage de Stack Overflow. Ceci dit, le continent s’implique activement dans la vie intellectuelle du monde.

Statistiques des visites mensuelles de Stack Overflow
Statistiques des visites mensuelles de Stack Overflow

 

Le web règne ; et règnera

A peu près ¾ de participants au sondage s’identifient comme développeurs web. Pendant que tout converge vers le web et le mobile, ce sondage vient de confirmer que le web a de l’avenir.

A peu près ¾ de participants au sondage s’identifient comme développeurs web.
A peu près ¾ de participants au sondage s’identifient comme développeurs web.

Plusieurs technologies, plutôt considérées comme natives ont toutes migré vers le web : les logiciels Office (Word, Excel, PowerPoint, …) en sont un exemple. De même, certains outils, autrefois uniquement utilisés pour le web se répandent partout. Le langage JavaScript dont l’objectif premier est d’aider à la redynamisation des pages web est désormais sur toutes les plateformes. Il permet de créer des applications desktop, des applications mobiles, et même des serveurs. Ce qui fait dire que savoir utiliser de telles technologies vous permet de facilement migrer partout où le besoin se fait naître.

Vive Android

Si sa part de marché est sans doute imbattable, c’est sûrement parce qu’il y a des développeurs qui y contribuent. Android s’impose, à travers ce sondage, comme la plateforme la plus utilisées dans le monde du mobile, suivi par iOS.

Android s’impose, à travers ce sondage, comme la plateforme la plus utilisées dans le monde du mobile
Android s’impose, à travers ce sondage, comme la plateforme la plus utilisées dans le monde du mobile

Les femmes arrivent, de loin

7% des développeurs ayant répondu au sondage se disent être femme, contrairement à 5.8% l’année dernière (2016). Ce qui veut probablement dire que certains programmes de promotion du code féminin ont effet.

7% des développeurs ayant répondu au sondage se disent être femme
7% des développeurs ayant répondu au sondage se disent être femme

Le niveau des parents : un atout incontestable

Nous sommes sans doute l’incarnation de nos parents. Plus les parents connaissent la nécessité, plus ils investissent dans leurs enfants. Vous comprendrez très vite que nos performances ne dépendent pas que de nous, mais aussi de nos parents ou de ceux qui nous entourent.

Plus les parents connaissent la nécessité, plus ils investissent dans leurs enfants.
Plus les parents connaissent la nécessité, plus ils investissent dans leurs enfants.

Notre éducation : le métronome

Parmi les réponses obtenues, 76.5% affirment avoir au moins une licence. Ce qui pose encore la question de la formation. Entre temps, j’écrivais qu’il ne suffit pas de coder, mais qu’il faut bien coder ; posant ainsi la nécessité de doter les développeurs d’une bonne formation ; exposant donc le besoin de ne pas seulement prêcher le code, mais d’y ajouter les bases, les fondements, les prérequis.

Parmi les réponses obtenues, 76.5% affirment avoir au moins une licence.
Parmi les réponses obtenues, 76.5% affirment avoir au moins une licence.

Dans ce sens, il a 32% qui disent n’avoir pas trouvé leur éducation nécessaire à l’écriture du code. Ce taux quand-même élevé, d’autant plus que beaucoup de ceux qui développent aujourd’hui apprennent par eux-mêmes ; ce qui cache l’importance de l’éducation qu’ils ont reçu au préalable.

32% disent n’avoir pas trouvé leur éducation nécessaire à l’écriture du code
32% disent n’avoir pas trouvé leur éducation nécessaire à l’écriture du code

S’il y a tant de développeurs qui apprennent par eux-mêmes, c’est aussi parce que les technologies apparaissent tous les jours, et qu’on ne peut pas passer toute la vie à l’école en train d’apprendre de nouvelles choses. La vie n’est-elle pas d’ailleurs une éternelle école ? 90% des développeurs apprennent par eux-mêmes. Mais il faut d’abord connaître comment apprendre par soi-même, car ça ne vient pas de soi.

90% des développeurs apprennent par eux-mêmes
90% des développeurs apprennent par eux-mêmes

Il naît ici le besoin de doter les jeunes à apprendre par eux-mêmes. Cela ne signifie pas de les laisser seuls dans les salles de cours.

Partager sur les réseaux sociaux